ROSSCO Site Officiel

  1. Page d'accueil
  2. Témoignages
  3. Vol.10
Tomoko Ueno

Évasion de la dépression de 10 ans

Mme Tomoko Ueno, consultante en affaires, Japon

La dépression est l'un des principaux troubles mentaux. Environ 350 millions de personnes dans le monde souffrent de cette maladie. Les symptômes de la dépression se produisent en raison d'une combinaison de facteurs. Les gens qui ne peuvent pas se pardonner sont considérés comme plus sensibles aux symptômes de la dépression.

Voici le cas d'une femme qui avait souffert de dépression pendant plus de 10 ans et qui a mis fin à sa dépression en étant capable de se pardonner grâce à l'application du système Miross. Elle a réussi à démystifier les modèles dans lesquels elle était tombée et a pu se libérer en un instant. Maintenant, c'est à vous de vous pardonner.

Début soudain de la dépression

Il y a environ 10 ans, j'ai commencé à travailler comme consultante en affaires et sans cesse je voyageais fiévreusement dans tout le pays. Les gens autour de moi me considéraient comme une puissante femme de carrière. Même quand j'étais épuisée, je continuais à travailler parce que je pensais devoir maintenir cette image. Ainsi, même lorsque je me sentais anxieuxe ou appréhendée, je gardais cette façade et ne montrais aucune faiblesse.

Un jour, j'ai été emmenée à l'hôpital parce que j'avais de la difficulté à respirer. Le médecin a diagnostiqué cet événement comme un symptôme d'un trouble panique. Après avoir subi des tests, j'ai appris que mes organes internes étaient gravement endommagés, et j'ai été hospitalisée. Plus tard, on m'a diagnostiqué une dépression.

J'ai pu rentrer chez moi, mais j'ai commencé à rester au lit presque toute la journée, incapable de faire des tâches ménagères. C'était étonnant que je puisse tomber si bas après avoir pu travailler si dur avec une telle énergie. J'ai essayé tant de différents traitements mais en vain. J'ai perdu tout espoir de faire quoi que ce soit, et je restais à la maison, pleurant tous les jours et me demandant comment mettre fin à ma vie. Cependant, un jour, je me suis dite que je ne pouvais pas continuer comme ça, et j'ai demandé à un vieil ami de m'aider. C'est alors que j'ai rencontré Miross.

Me pardonner

J'ai dû rassembler toutes mes forces et j'ai réussi à sortir pour aller à un séminaire Miross recommandé par mon ami. Quand j'ai écouté la conférence, mon intuition m'a dit que cela pourrait me libérer de ma situation atroce.

J'ai fait confiance à mon intuition et j'ai décidé de suivre un cours à l'école et j'espérais en apprendre davantage sur le système Miross. Comme l'enseignant me dirigeait ainsi que d'autres participants qui avaient une expérience de vie semblable à la mienne, j'ai pu voir mes expériences passées d'un point de vue objectif et compris clairement les raisons pour lesquelles j'étais devenu déprimée.

Étant vue comme une femme super-puissante, j'étais une perfectionniste et je n'avais jamais montré aucune de mes faiblesses aux autres. En effet, j'ai toujours eu des standards élevés et été dure envers moi-même, mais je savais qu'il y avait un écart entre ma réalité et mes standards. Quand je ne pouvais pas faire quelque chose, je ne pouvais me pardonner et me croyais sans valeur. Je me suis liée inconsciemment en m'imposant beaucoup de règles strictes. Également, je me blâmais quand je m'éloignais des règles, même légèrement, et en même temps me haïssais d'être si faible.

Grâce au système Miross, j'ai découvert pourquoi j'étais devenue déprimée. J'ai essayé de me reposer, en utilisant la dépression comme raison, simplement pour soulager l'épuisement causé par mes modèles de pensée. Je me suis rendue compte que j'avais créé un drame stupide écrit et promulgué par moi-même: j'ai fait mes règles, je me suis rendue coupable, j'ai développé ma maladie et en ai souffert. « Comme c'était idiot! », J'ai simplement dû en rire.

Ma dépression m'a donné l'occasion de rencontrer Miross, où j'ai été en mesure d'atteindre un point de vue pour me voir réellement. « Tout allait bien avec moi. » Miross m'a permis d'accepter et de me pardonner pour la première fois de ma vie.

Commencer un nouveau mode de vie

Au moment où j'ai découvert le mécanisme qui a causé ma dépression, je me suis dite: « Je ne vais plus vivre comme ça », et j'ai décidé de quitter le mode de vie que j'avais emprunté jusqu'à présent et j’en ai choisi un nouveau. J'ai commencé une nouvelle vie, où je n'essayais pas de répondre aux attentes des autres et simplement j'écoutais ma voix intérieure pour faire ce que je voulais vraiment faire.

Alors je me suis sentie si libre de faire quoi que ce soit. Les choses ont commencé à couler de l'intérieur. Quand j'ai pensé à manger, j'ai pu manger. Quand j'ai pensé à cuisiner ou à l'exercice, j'ai été capable de le faire. J'ai été bientôt en mesure de sortir de la maison sur une base régulière. Avant que je le sache, j'ai été libérée de la dépression qui m'avait abaissée pendant plus de 10 ans. C'était tellement incroyable de voir comment je pouvais me transformer. J'ai été la plus étonnée du changement dans ma vie.

Quand j'ai appliqué le système Miross à ma vie, j'ai réalisé que tout dépend de ce que je fais, et je sentis comme une renaissance. Maintenant, j'apprécie ma vie avec enthousiasme et attends avec impatience l'espoir de la seconde vie qui m'attend.

Que pensez-vous de son histoire? Il est facile de se référer à l'expression « me pardonner », mais c'est effectivement très difficile à accomplir. La raison est que nous n'avons pas le point de vue à partir d'une position déplacée dimensionnellement. Cependant, cela devient possible en appliquant le système Miross. Miross nous permet de voir notre vrai moi. Voulez-vous enfin voir votre vrai moi?