ROSSCO Site Officiel

  1. Page d'accueil
  2. Témoignages
  3. Vol.06
Fumie Suzuki

Le destin est hérité

Mme Fumie Suzuki, travailleuse à temps partiel, Japon

Les traits transmis génétiquement aux descendants sont considérés comme «héréditaires». Certaines personnes sont, à juste titre, préoccupées par le cancer en raison d'une prédisposition génétique familiale à ce cancer. Mais les maladies ne sont qu'un exemple d'héritage. Les choses comme la propension au paris, le divorce et l'alcoolisme sont également considérés comme ayant une composante génétique et semblable au destin. Mais est-ce vraiment le cas? En réalité ce ne sont pas des phénomènes qui sont hérités.

Ce témoignage porte sur une famille qui est allée trop loin pour leur sentiment de justice.

Le destin est hérité - ma vie a été juste cela. Avant de rencontrer le système de Miross, j'avais été mentalement conduite à la limite avec un sentiment d'obscurité dans mon esprit, voulant exprimer ma colère contre les injustices du monde. Cependant, grâce au système de Miross, j'ai pu voir le schéma de la vie m'étant transmis par mes ancêtres, et finalement, j'ai pu y échapper.

Mon père avait un fort sens de la justice et respectait les policiers, alors que ma mère était une femme respectueuse et une mère dévouée qui considérait la patience comme une vertu. Ils semblaient être un couple ordinaire, mais en réalité, ils ont outrepassé leurs croyances sur le bien et la vertu, et ont cru que «le bien est tout et le mal devrait être éliminé coûte que coûte». La principale raison pour laquelle ils se sont accrochés à ce sens de la vertu était que mes deux grands-parents paternels et maternels avaient traversé une série d'incidents traumatiques dans leur vies, y compris la violence domestique, la boisson, l'infidélité, la négligence infantile, le divorce et la mort précoce.

Mes parents ont regardé la vie conjugale de leurs parents et se sont promis: «Nous n'aurons jamais la vie conjugale misérable que nos parents ont eue. Nous allons élever une famille aimante et heureuse. » Cependant, la réalité est que ma mère a continué à se reprocher et mon père a continué à blâmer les autres.

«Pourquoi notre famille n'a-t-elle pas pu trouver le bonheur? » C'est le système Miross qui m'a aidé à comprendre la raison.

Le système Miross a exposé ce modèle.

Tout dans ce monde existe comme une paire et est basé sur l'équilibre. Il était naturel que mes parents considèrent le bien et la justice comme leur boussole morale. Mais dans un système où un côté d'une paire ne peut exister sans l'autre côté, les opposés du bien et de la justice, spécifiquement le mal et l'injustice, existent dans la même proportion à un niveau inconscient. Ainsi, dans le cas de mes parents, ils ont augmenté proportionnellement, et éventuellement éclaté dans leur monde. C'est ainsi que fonctionne ce monde.

Le principe qu'ils ont suivi, «Le bien est tout et le mal doit être éliminé», a été réellement inversé et, par conséquent, il a continué à apparaître devant leurs yeux. De plus, en dépit de leurs intentions légitimes, ironiquement, non seulement ils se retrouvaient dans des situations difficiles, mais aussi traînaient-ils les gens autour d'eux dans la mêlée.

Mon père, qui ne comprenait pas ce système, était tourmenté par le monde devant lui, mais il ne le montrait pas, et il gardait la façade d'une bonne personne. Cependant, il a abusé de ma mère et moi à la maison. D'autre part, ma mère, qui ne pouvait pas blâmer les autres, continuait à se blâmer.

À cette époque, je ne comprenais pas non plus le système. Je croyais fermement que j'étais une pécheresse parce que j'avais été grondée par mon père, qui était une bonne personne avec un fort sens de la justice. En conséquence, j'ai commencé à me haïr. J'ai fait semblant d'être une bonne personne et je me suis engagée à convaincre les autres que j'étais Mme Parfaite, aussi propre que la neige.

En regardant le passé maintenant, je peux voir que je vivais ma vie tout comme mon père l'avait fait. Il détestait le mode de vie de ses grands-parents et essayait de choisir le contraire. De même, le conflit entre les deux polarités à l'intérieur de moi a causé des souffrances inutiles.

Ce modèle ne sera plus répété.

Le système Miross m'a appris qu'il est futile de considérer ses parents comme de bons exemples de ce qu'il ne faut pas faire. Une fois que j'ai été en mesure de prendre une certaine perspective sur la vie de mes parents et grands-parents d'un point de vue plus élevé, je me suis rendue compte qu'ils ont simplement répété le même modèle, car ils glissaient d'une polarité à l'autre sans rien changer. Quand j'ai échappé à cette chaîne de négativité, j'ai été en mesure de mettre fin au modèle qui avait été transmis à travers les générations.

Avant de rencontrer le système Miross, j'étais constamment en colère contre le monde injuste. Cependant, après avoir appris que le monde extérieur était simplement le reflet de mon déséquilibre intérieur et des conflits entre deux polarités opposées, j'ai pu me libérer et ainsi retrouver la vraie paix et la sécurité.

Que pensez-vous de cette histoire? Vous pouvez maintenant réaliser ce qu'elle a réellement hérité: un mode de vie - rejeter le mal et seulement accepter la notion de bien est tout. Sans Miross, elle n'aurait jamais pu comprendre ce modèle. La Technologie de Pensée de la Nouvelle Dimension "Miross" a mis fin au cycle de la négativité dans sa vie. En même temps, elle a été en mesure de créer un avenir brillant, où elle ne vivra jamais l'expérience du même modèle douloureux qui a causé tant de souffrance dans le passé.